Commémoration de la libération de Fresse en présence de Patrice LOMBARD Conseiller Régional Les Patriotes-Front National

Samedi 1 octobre 2016, se déroulait la commémoration de la libération de FRESSE.

Patrice LOMBARD était invité pour déposer une gerbe en tant que Conseiller Régional Les Patriotes-Front National.

Était également présent le nouveau Sous Préfet de Lure Monsieur Alain NGOUOTO, le député Jean-Michel VUILLAUMÉ, ainsi que le Maire actuel de Fresse, Monsieur Alain DAGUE, et la conseillère départementale Madame Sylvie COUTHERUT.

Retrouvez l’intégralité des interventions du Groupe Les Patriotes-Front National !

13133140_1119892571383772_649528375336686800_n

Retrouvez sur notre site dans notre nouvelle rubrique intitulée “Groupe Les Patriotes-Front National” l’intégralité des vidéos des élus du Front National siégeant au Conseil Régional de Bourgogne-Franche-Comté !

Les vidéos seront publiées après chaque séance plénière au Conseil Régional de Bourgogne Franche-Comté.

Pour visionner les vidéos rendez-vous sur le lien ci-dessous :

www.fn70.fr/groupe-les-patriotes-front-national

Communiqué de Patrice LOMBARD, Conseiller Régional “Les Patriotes-Front National” de Bourgogne-Franche-Comté

 

VIVRE ENSEMBLE

Recevant une invitation à l’assemblée générale AMRF de monsieur Carteret, vice-président de l’AMRF (association des maires ruraux de France) au titre de conseiller régional, j’ai accepté avec  plaisir afin de me retremper dans ce milieu d’élus ruraux disponibles et endurants.

M’en étant éloigné depuis ma non représentation à la Mairie de FRESSE, l’occasion était idéale pour reprendre contact en joignant mon rôle d’élu régional avec la rencontre des gens de tous les jours accrochés à leur campagne profonde.

Le contact immédiat fut sympathique avec tout un chacun, jusqu’aux sénateurs de Haute-Saône, messieurs Joyandet et Raison avec qui j’échangeais quelques mots.

Puis vint la présentation du site Campagnol par monsieur Bardot, site internet dédié aux services de Mairie au profit de tous.

Ensuite l’assemblée générale statutaire commença par le rapport moral présenté par monsieur Carteret ce qui me permit de retrouver les problèmes de nos communes avec les zones blanches, cartes communales, dgf et participations de l’état toujours trop faibles, les problèmes de regroupement de communautés de communes, et toutes les lois qui ne sont acceptées en France que lorsqu’elles touchent votre voisin mais surtout pas vous…ah ! La France et ses fromages !!!

Il y a même un Maire, contrairement à Madame DUFAY qui a fait voter une augmentation des indemnités régionales, qui, lui, veut baisser les siennes et faire don de la moitié à ses administrés mais en retirer logiquement un crédit d’impôt pour ce noble geste… Que nenni !!!! Il  ferait mieux de le verser à « touche pas à mon pote », là c’est possible !!!

La conclusion étant que «le Français moyen ne faisait plus confiance à ses élus, et lors des élections, votait nul, voire s’abstenait, voire bien pire…… » Là, j’attendais la suite…elle ne vint pas mais un vilain doute pris corps dans mon esprit.

Les débuts ayants été forts courtois et argumentés de bonne manière, je me dis que je m’alarmais pour rien car nous étions tous ici dans la continuité du programme de Madame DUFAY, vivre ensemble.

Puis vint le rapport financier fort bien ficelé et explicite, ceci en peu de temps, par monsieur Renaudot. Bravo.

A cet instant, arrivée de l’invité vedette, monsieur GUILLUY géographe auteur d’une étude sur « la recomposition sociale des territoires des métropoles à la France Périphérique ».

Une étude qui décoiffe et bouscule quelques idées reçues et qui est visiblement le fruit d’un gros travail de documentation au niveau humain et géographique. Effectivement, que de cartes en couleurs sociales différentes.

Mais là,  le doute qui planait toujours se concrétisa lorsqu’il annonça que les recrutements du FN se faisaient dans des couches sociales sous instruites (je ne garantis pas le terme tellement je fus surpris par le propos au milieu d’autres, forts justes). Il confirma son argumentation politique en s’étonnant que des villages où aucun immigré n’était présent, puisse voter en ce sens. Je fus surpris qu’arrivant de la capitale, il ignorât le principe même du vaccin …

Dans l’immédiat, je voulus intervenir mais, prenant conscience de mes origines rurales modestes, je me dis qu’un quidam se déplaçant spécialement depuis Paris ne pouvait répandre des propos infondés. Aussi j’attendis la suite qui ne se fit pas attendre, concrétisée par des cartes fort bien coloriées où apparaissaient nombre de zones gagnées par ce qui me parut une grippe aviaire ou une peste brune nouvelle au lieu de l’expression naturelle de ce qui est devenu un leitmotiv : LA DEMOCRATIE .Certes ces termes n’ont pas été prononcés mais la mise en scène était au niveau.

A ce moment-là, une jeune femme juste derrière moi demanda la parole pour préciser et  approfondir cette étude et se présenta comme journaliste à France 3.

Je ne me souviens pas précisément de sa question car je regardais ces cartes fort bien renseignées mais ce qui me surpris fut cet intérêt immédiat dès que le terme FN fut inscrit alors que les cartes précédentes explicitées par l’orateur semblaient plus sujettes à explications ou argumentations. Je mis encore une fois ceci sur mes origines et ne voulant tacher cette présentation qui jusque-là était remarquable, malgré cette opinion politique, et, au nom du vivre ensemble je me tus en promettant  de me faire expliquer  cela par cette personne semblant au top de l’information.

Je me retournais donc et demandais à madame EME ZIRI, comment elle avait analysé ces schémas et y voyait-elle, ce qui m’apparaissait présenté comme la progression d’un nouveau fléau moderne.

« Pas du tout » m’expliqua-t-elle, « rien de tel n’a été dit ». Et elle me convainquit que je regardais cela d’une manière déformée, et qu’il fallait modifier mon analyse. Effectivement, en y réfléchissant mieux, grâce à elle, je vis autre chose.

En fait, le titre était mal adapté ; ce n’était pas les terrains gagnés par un mal terrible nommé FN mais juste des zones ou les électeurs étaient lassés des échecs de leurs différents gouvernants UMP, PS, VERTS, EXTRÊME GAUCHE précédents  super instruits, voire énarques, venant de l’école que le monde entier ne veut surtout pas copier.

Ils avaient analysé les différents échecs de l’emploi, la politique extérieure, l’immigration incontrôlable comme nos frontières, les attentats, les impôts sans cesse nouveaux pour alimenter la gabegie de leurs élus. En fait ce sont les nouvelles zones de clairvoyance de nos concitoyens qui sont dessinées et je ne l’avais pas discerné, comme quoi, de la discussion nait la lumière.

L’assemblée générale se termina là pour moi car le repas qui suivait, payé par nos électeurs, était annoncé fort bon mais pour partager un tel instant encore faut-il se sentir en famille, voire apprécié. Ces quelques faits laissaient planer un certain doute et en tant qu’aviateur, je sais que le vol plané précède souvent le crash, alors parfois, pour respecter le vivre ensemble, il vaut mieux partir.

Voilà une maxime à faire méditer à nos migrants.

Vive la démocratie du vivre ensemble !

LOMBARD Patrice

Conseiller régional “Les Patriotes-Front National” de Bourgogne-Franche-Comté.